10 messages

ciao giorgio, benvenuto nel web! grazie per aver inserito nel tuo sito il mio gioco pop.

a presto e buon lavoro
m

marco brivido , roma (ITALIE) . Envoyé le 19/08/2011
Site web



Superbe blog !
Un voyage lumineux pour approcher le mystère Giorgio et donner envie de poursuivre la découverte ...
Merci
Sand


Sand L'ARA , St Pierre de Bailleul (FRANCE) . Envoyé le 18/08/2011
Site web



Enfin Giorgio a ouvert son site et l’accueil y est chaleureux. L’ambiance toute en nuances d’ocres et de gris est douce et apaisante. Sensuelle aussi, et les peintures y sont mises en valeur tout naturellement.
Entre le concept désincarné cher à nos élites pensantes et le barbouillage confus et maladroit pris pour de la créativité par quelques soixante huitards attardés et libérés de toute contrainte, il a su retrouver le juste milieu, celui de la tradition. Formé dans les techniques anciennes qui ont fait leurs preuves, imprégné de Renaissance italienne, directement issu de la culture romaine, il a retrouvé une ambiance propice à la création dans une toute autre atmosphère ; celle douce et accueillante de cette région d’Ile de France irriguée par les méandres de la Seine et baignée de brouillard à l’aube ou au crépuscule.
Ses thèmes sont variés. D’abord la personne humaine et surtout son visage, morceau de bravoure pour les véritables peintres qui ne se contentent pas de faire des taches et des éclaboussures et ne rechignent pas à manier le pinceau. Ensuite le paysage, celui qui l’entoure au quotidien ainsi que d’autres plus lointains ou plus anciens dans la mémoire. Enfin des « natures silencieuses », celles que pesamment nous nous obstinons à appeler des « natures mortes » et dont l’intensité de vie est accessible à qui sait se taire en leur présence.
C’est d’ailleurs une caractéristique essentielle de Giorgio de créer des oeuvres devant lesquelles on peut se recueillir, se laisser couler en soi-même, sans chercher midi à quatorze heures, sans théoriser et sans s’interroger sur la portée « sociologique » d’un éventuel « message ».
Non, ce sont des oeuvres de bonne compagnie qui peuvent encourager à entrer en amitié avec soi-même, pour pouvoir ensuite s’ouvrir aux autres et les accueillir dans leur infinie diversité.
Voilà qui est sympathique en cette époque de trouble et de remise en question où l’on manque cruellement de points de repères, d’appuis solides et de références.
Pour tout cela merci Giorgio. Continue à peindre et à nous tenir au courant de tes réalisations. Une bouffée d’air, ça fait du bien…

Sermizelles le 18 août 2011
Christian Lepère
peintre de l’imaginaire




Christian , le Chesnay (FRANCE) . Envoyé le 18/08/2011
Site web



Page :  1    2  

Déposer un message


Prénom ou Pseudo  
Email  (ne sera pas affiché sur mon site)
Pays   
Ville   
Site web
Message   
Adresse IP : 35.175.190.77
(*) champs obligatoires